F.A.Q.

Tout le monde est « hors norme », non ?

Non. Une personne qui regarde les émissions de Cyril Hanouna n’est pas hors norme.

 

OK mais alors, c’est quoi être hors norme selon vous ?

Plusieurs catégories de personnes m’intéressent particulièrement : les multipotentialistes, les surdoués, les personnes créatives et les hypersensibles (ces derniers représentent 20 % de la population d’après Elaine Aron). Mais je préfère aller au-delà des étiquettes. « Hors norme » est un état d’esprit, une qualité d’être, une attitude, une soif de vie. Je n’ai pas besoin de connaître le quotient intellectuel d’une personne pour savoir si j’ai envie de la coacher et ce serait absurde de coacher quelqu’un qui a 130 points de Q.I. tout en refusant de coacher une personne qui en a 128. Être hors norme c’est comprendre les limites des étiquettes.

 

Mais « hors norme » est aussi une étiquette en soi, non ?

Nécessité marketing. Quand je rencontre quelqu’un et qu’il me demande mon métier, la question qui vient immédiatement après est « Coach en quoi ? De quelle école ? Quelles techniques tu utilises ?». Il semble que les humains aient besoin de repères pour se faire une image mentale de votre pratique. Ce que Steve Chandler et Rich Litvin ont parfaitement compris, c’est qu’une session de coaching sera toujours plus pédagogique que la plus précise des explications. Mais comme je ne me lance pas dans une session de coaching quand je rencontre quelqu’un dans une soirée, j’explique que je travaille avec des personnes hors norme, et que c’est cela qui m’intéresse.

 

Quelles sont vos formations et vos diplômes ?

Licence de psychologie clinique, licence d’ethnomusicologie, certification en coaching d’objectifs de vie, certification en hypnose ericksonnienne, et bien d’autres choses encore. Là par exemple, je suis une formation certifiante en PNL (et je précise que la PNL a été partiellement débunkée, ce qui m’intéresse c’est le cadre théorique et ce que je peux en prendre pour l’incoroporer dans ma pratique).

 

Quelles sont les techniques que vous utilisez ?

Prenez une session de coaching, ce sera plus éloquent.

 

Mais… vous ne voulez pas révéler vos techniques ???

Allez, je vous dis tout. Commençons par une analogie avec le sport en général et la musculation en particulier. La biologie impose des contraintes : vous ne pourrez jamais augmenter votre masse musculaire si vous manquez de sommeil, si vous ne faites pas d’exercice ou si vous êtes carencés en nutriments. Au sein de ce cadre biologique très étroit « exercice – sommeil – nutrition » vous avez le choix entre différents exercices, différents aliments. Si vous êtes végétariens vous évitez les protéines d’origine animale mais il faudra quand même des protéines pour que votre métabolisme construise du muscle. De même, selon le style de corps que vous voulez obtenir vous choisirez des exercices adaptés à vos objectifs et à vos contraintes logistiques, mais en aucun cas vous ne gagnerez en muscle sans vous entraînez. Et bien pour le coaching c’est un peu pareil : la psychologie humaine impose des contraintes. Il n’y a pas dix-sept manières d’atteindre un objectif précis mais il y a une infinité de sensibilités personnelles. Ma pratique se nourrit de 4 piliers qui ont bouleversé ma vie et m’ont influencé en tant que coach : l’analyse transactionnelle, la communication non-violente, l’ennéagramme des psychologues et Spiral Dynamics. La « technique » c’est l’interaction entre les contraintes universelles de la psychologie humaine et le caractère unique de mon client. Je ne m’intéresse pas aux clones. D’où le « hors norme ».

 

Comment je sais si nous pouvons collaborer ?

Vous me contactez par courriel à contact@horsnormeetaccomplis.fr ou via la page Facebook et vous m’expliquez ce qui vous motive, les défis que vous voulez relever et ce que vous voulez apporter de beau au monde.